« Vis comme si tu devais mourir demain; apprends comme si tu devais vivre toujours »

– Mahatma Gandhi

Pour moi, les citations sont rarement inspirantes. Pourtant, celle de Gandhi m’a captivée par son antithèse et son but. Il y a une valeur significative dans le message de cette citation que je puisse suivre comme une loi général qui décrive ma vie. Mais je veux aussi l’utiliser comme référence pour la vie que je voudrais poursuivre.

Je suis fier d’avoir été né à Johannesburg en Afrique du Sud. Cette ville est un modèle pour l’effectuation d’opportunités, parce que son établissement est inspiré d’or, une entité de richesse qui avait provoqué le développement d’une des plus grandes villes du monde. Comme les ambitions de la ville de ma naissance, mes aspirations me conduisent vers une vie de significance.

Capture d’écran 2017 06 18 à 20.52.06
St John’s College, Houghton

J’ai fait mes études secondaires à St John’s Collège. À cette époque, ma scolarité était caractérisée par un nombre d’activités, notamment l’art oratoire, la musique et l’aviron en dehors, bien entendu, de mes études. De plus, j’ai passé trois mois au Royaume-Uni après qu’on m’aie sélectionné pour un programme d’échange internationale. Plus tard, j’ai fait une expérience au CERN. Par conséquence, on m’a demandé de présenter une publication scientifique comme conférencier invité à la conférence générale pour la SAIP (Institut physique de l’Afrique du Sud) au Cap. Mes notes de baccalauréat sont les meilleures de mon école pour l’année 2016.

Cette année j’ai commencé à étudier le génie mécanique à l’Université de Pretoria, avant avoir m’installé en Suisse pour continuer mes études à l’École polytechnique fédérale de Lausanne.

Malgré les opportunités excitantes que j’ai prises à l’école, c’était un temps difficile. Pendant ma première année à St John’s, on m’a alerté du fait que j’ai une maladie à cœur très dangereuse. Conséquemment, il fallait arrêter toute participation aux sports, et ma famille est devenue effrayée et paranoïaque. Les nombreuses tentatives chirurgicales ont échoué et je possède encore cette maladie aujourd’hui.

J’ai une passion pour de nombreux éléments de ma vie. Quoique mon diplôme soit scientifiquement orienté, les langues m’intéressent. J’étudie encore anglais, afrikaans et français pour le loisir, et j’ai un intérêt particulier pour les étymologies et les connexions entre  les langues. Par conséquent, je passe une grande partie de mon temps sur la littérature, et les histoires sud-africaines m’intéressent. Je joue de la musique principalement pour faire la détente et pour m’exprimer; je joue du piano et de la contrebasse, et je chantais dans le choeur à l’école. Parfois je compose de la musique. Je suis fasciné par les trains, et je jouis de construire des systèmes ferroviaires. J’attribute cela à ma fascination de l’opération des systèmes intégrés.

Alors que mes intérêts divers ouvrent la porte à un nombre important de carrières, je voudrais travailler dans un milieu où on exige la résolution de problèmes et l’innovation. Par exemple, la robotique ou la gestion du transport collectif.

Les défis m’inspirent et j’aime travailler sous la pression. J’adore trouver des solutions où personne n’en peut trouver et je m’attends un niveau supérieur à tout que je fais, en étant conscient de balancer le travail et une vie active et sociale. J’accepte la vie avec optimisme, enthousiasme et confiance, mais jamais l’arrogance. On peut toujours apprendre quelque chose de plus, et ça m’inspire. 

Johannesburg, Afrique du Sud
Johannesburg, Afrique du Sud